Rechercher
  • Prisca Filser

Communication animale : Craignez vous de savoir ce que pense votre animal ?

Je ne cesse de vous en parler, mais c'est tellement important que je vais le répéter : communiquer avec fiabilité avec les animaux dépend de notre propre guérison, afin de pouvoir entendre précisément ce que dit l'animal, sans le filtre de nos blessures.


Si nous craignons de découvrir ce que pense ou ressent notre animal, il est probable que nous projetons à ce moment notre propre drame sur lui. La vérité, c'est que nous ne pouvons pas le savoir avec certitude, jusqu'à ce qu'enfin, nous lui parlions de cœur à cœur, et qu'il puisse nous dire précisément ce qu'il pense.


Parfois, l'animal reflètera nos blessures, notre anxiété, nos déséquilibres, et parfois même nos maladies. La prise en charge de notre propre guérison est donc essentielle.

Mais lorsque nous sommes installés dans une relation de telle manière que seules nos propres projections nous sont renvoyées, on ne peut plus ni se voir ni s'entendre. C'est pourquoi il est plus difficile de communiquer avec nos propres animaux, et plus aisé de communiquer avec un animal que nous ne connaissons pas et avec lequel nous n'avons aucune attente, ni aucune peur.


Pour communiquer avec les animaux, il convient de devenir un observateur neutre. Un simple récepteur pour leur histoire, leurs pensées et leurs sentiments. De cette façon, ils se sentent entendus et respectés.

N'est-ce pas ce que nous voulons ressentir lorsque nous parlons avec quelqu'un ?

Cela nécessite d'être pleinement présent, pour rencontrer l'animal là où il se trouve, ouvert à tout ce dont il a besoin d'exprimer.

Il s'agit de maîtriser l'art de l'écoute, en utilisant notre intuition pour nous guider. Et oui, cela s'apprend. C'est pour cette raison que je pense qu'une formation est nécessaire, associé à un travail sur soi.


Si vous êtes prêt à passer à l'étape suivante pour communiquer avec les animaux, cliquez ici. :)







0 commentaire